[Réagir] Citations célèbres : caricature du snobisme littéraire (spécial SFFF)

 Ces phrases, vous ne les retrouverez jamais écrites noir sur blanc. Car le principe du snobisme littéraire est bien de montrer sa supériorité intellectuelle en confrontant ses connaissances exceptionnelles à l’ignoble médiocrité du commun des mortels. Aussi, c’est bien souvent à coup de pavés abrutissants que l’on vous fera comprendre à quel point vous êtes un mauvais lecteur.    Pire que mauvais, vous ne méritez tout simplement pas de prétendre faire partie du club très sélectif des adorateurs de SFFF (ceci s’applique bien entendu à toutes les littératures).

 Alors, vous qui avez décroché du long monologue accusateur au bout de quelques lignes, peut-être voudriez-vous une traduction vulgarisée de ce que ces chères « élites de l’imaginaire », que l’on croise parfois au détour d’un blog ou d’un forum de genre, essaient de vous faire comprendre ? Pour cela, rien de mieux que des personnalités d’hier et d’aujourd’hui pour vous faire la démonstration de ce que signifie réellement ce snobisme mal placé.

   Ceci est une parodie visant à démontrer la bêtise du snobisme littéraire, toute personne se sentant concernée peut prendre un temps de réflexion afin de se remettre en question. Sur ce, bonne lecture. 😉

 

  • Version politique

Si tu n’as pas lu Kafka, tu as raté ta vie !
-Jacques Séguéla-

Je fais un rêve… le rêve où toute la société serait unie derrière ma vision des genres littéraires !
-Martin Luther King-

Ce que je veux, c’est que vous reconnaissiez ma toute puissance intellectuelle ! Car j’ai besoin d’être RASSSUUUURRREEEEE !
-Emmanuel Macron-

Dès demain, on va nettoyer au Karcher ce forum de SFFF. On y mettra les modos nécessaires et le temps qu’il faudra, mais ça sera nettoyé.[…] Il faut nettoyer au Karcher cette inculture qui maltraite nos précieuses connaissances littéraires.
-Nicolas Sarkozy-

 

  • Version historique

Il n’y a que deux façons de concevoir la fantasy dans ce monde, la mienne et la vôtre. J’entends par la mienne, la seule et unique vérité. À la longue, l’ignorance est toujours battue par ma vérité.
-Napoléon Bonaparte-

S’ils ne trouvent plus Twilight en rayon, qu’ils lisent Orgueil et Préjugés !
-Marie-Antoinette-

 

  • Version littéraire

Quand je pense aux livres de chevet de certains de mes amis, je me demande comment ils font pour prétendre connaître la SFFF.
-Marcel Achard-

 

  • Version people

Tu lis de la SFFF et tu ne connais pas Lovecraft ? Non, mais allô quoi !
-Nabila-

Je crois que les fanfictions sont en cause dans l’échec des ventes de nombreux classiques littéraires. D’abord, ce sont les fanfictions, ensuite, c’est l’autoédition… C’est une passerelle directe vers la médiocrité littéraire.
– Lady Gaga-

J’ai créé les genres de l’imaginaire et je les ai dissous, c’est aussi simple que cela.
-John Lennon-

 

  • Version cours de récré

Attends, le fantastique, on apprend ça au collège ! Retourne donc à l’école, espèce d’inculte !
-Gaspard, fils de prof-

T’1 ! Tu C pa C koi gaslamp é steampunk ? GG le noob !
-Kikoolol, joueur de MMORPG-

Je n’aime pas les petites cases. Mais n’empêche, tout le monde sait que Star Wars est de la SF.
-Chantal, libraire qui classe toute œuvre imaginaire en SF-

Non mais t’as aucune défense ! Comment je te défonce au tir au but avec mes références !
-Rinaldo, fan de foot-

 

   Le snobisme littéraire, comme tout comportement méprisant vis-à-vis des individus différents de soi, ne devrait pas exister. Personne n’est meilleur parce qu’il a lu tel classique, personne ne devrait être moqué parce qu’il aime tel ouvrage. Aucun d’entre nous ne détient la vérité absolue et aucune classification au monde ne saura convenir à chacun d’entre nous. Nous sommes tous différents, nous vivons tous différemment, nous pensons tous différemment, nous ne serons jamais d’accord sur tout, JAMAIS. Il est temps de se faire une raison et d’accepter qu’untel n’a pas envie de lire Jules Verne et Asimov, tout comme celui-là ne veut pas s’attarder sur Twilight ou Harry Potter. Et plutôt que de mépriser celui-ci parce qu’il dit que le mythe de Cthullu n’est pas une oeuvre imaginaire, pourquoi ne pas commencer par demander quelles raisons le poussent à penser ainsi ? Ce serait tout de même bien plus instructif, non ?

   De même, aucun genre littéraire n’est préférable à un autre, aucun ne mérite plus les louanges ou les railleries. Pas plus qu’il n’y a de sens à prétendre connaître le seul style qui mérite d’être lu, le seul univers qui a de l’intérêt. L’imaginaire est vaste, infini, et c’est en cela qu’il est formidable. Il est fait pour chacun d’entre nous et personne ne devrait s’y sentir exclu.

   Si durant vos pérégrinations sur la toile, ou ailleurs, vous rencontrez quelqu’un qui n’a pas les mêmes connaissances ou les mêmes avis que vous, prenez cela comme une chance. Une chance de partager, d’initier et de s’initier. Car c’est cela la richesse intellectuelle, comprendre qu’on ne finit jamais d’apprendre et de découvrir. Et si on vous refuse cet échange, passez simplement votre chemin, il y a bien d’autres choses à découvrir dans les mondes imaginaires. 🙂

Si d’autres phrases cultes à caricaturer vous viennent à l’esprit, n’hésitez pas à partager. 😉

Séparateur 4

haut de page

Publicités

12 réflexions sur “[Réagir] Citations célèbres : caricature du snobisme littéraire (spécial SFFF)

  1. symphoniedescieux dit :

    Merci pour cet article, j’ai bien ri (bien que le fond soit triste, en fait). Un certain nombre de non-lecteurs de SFFF méprisent le genre par méconnaissance, des clichés et des stéréotypes plein le cerveau, ne jurant que par la littérature classique ou les prix Goncourt. Et je trouve ça triste, qu’au sein même de la SFFF, on observe les mêmes réactions (les amateurs de science-fiction qui s’opposent aux fantasystes, les lecteurs de high fantasy qui méprisent la bit-lit, pour ne citer que deux exemples). Certains se plaignent que les jeunes n’aiment plus lire (je connais beaucoup de jeunes « gros lecteurs », m’enfin.). Peut-être faudrait-il en premier lieu leur proposer des œuvres à leur goût. L’imaginaire a déjà une presse suffisamment mauvaise en France, serrons-nous les coudes ! (Je rappellerai aussi que la BD et les mangas sont de vrais livres, si, si !)

    Aimé par 1 personne

    • bulledeleyna dit :

      « Comment ça les BD et les mangas sont de vrais livres ! Mais il y a des images voyons ! »
      J’aurais pu l’ajouter aux citations celle-là. ^^

      Oui, les clichés ont la vie dure, malheureusement. Ce n’est pas faute de vouloir les dépasser ou les utiliser à bon escient, pourtant. Surtout que n’importe quel sujet, et donc n’importe quelle littérature, a son lot de clichés. Pourquoi ne pas voir ceux d’un genre, et pointer du doigt ceux d’un autre ? On peut les constater (je le fais moi-même pour les films par exemple ^^), ça n’empêche pas d’apprécier le genre littéraire en question. 🙂

      Enfin, au final, le principal c’est de respecter l’avis et le savoir d’autrui.

      J'aime

  2. bulledeleyna dit :

    Après, on en revient à l’histoire des petites cases et des classifications. S’ils veulent classer autrement que toi, moi ou n’importe qui d’autre, soit, mais qu’ils ne méprisent pas ceux qui apprécient ce type de lecture. S’ils entendent « ce ne sont pas des livres », dans le sens « ce n’est pas de la lecture, ça n’a pas d’intérêt », alors c’est du snobisme.

    Aimé par 1 personne

    • Avalon dit :

      C’est tristement vrai, notamment parce qu’on parle d’un genre qui touche un domaine trop vaste et effectivement dans chaque lectorat, aimer le même univers de livres, ne signifie pas aimer les mêmes livres. Cela ne veut pas dire qu’il faut légitimer certaines lectures et en rejeter d’autres parce qu’elles ne conviennent pas à une partie du lectorat. Je pense que (et ce n’est que mon avis d’ailleurs 😉 ) l’on vit dans une société qui est tellement habituée à tout classer dans des cases, que tout ce qui sort des cases les plus élistes est considérée comme des « cases à éviter » ou de « moindres valeurs ». Pour l’imaginaire, c’est pire encore, parce que tout ce qui n’est pas terre-à-terre est remis en question beaucoup plus facilement. Fantasy, SF et Fantastique sont déjà vu comme des lectures marginales. C’est du « divertissement facile » comparée à des oeuvres plus profondes traitant de la société, des moeurs, de l’histoire, etc. C’est dommage de ne pas creuser un peu plus loin que la surface du bouquin. D’ailleurs, les mangas traitent souvent de sujets aussi profonds que certains livres et puis les manga ne sont pas un style destiné qu’au jeune d’ailleurs (sous prétexte qu’il y a des images).

      On ne devrait vraiment pas juger un livre sur sa couverture ou son genre ! Du moment, qu’on aime lire : on partage déjà quelque chose en commun et ça devrait être l’essentiel.

      Aimé par 1 personne

      • bulledeleyna dit :

        Je partage ton avis. Effectivement, il est dommage que vu de l’extérieur, on considère que la littérature de l’imaginaire ne soit que du divertissement, alors qu’elle véhicule tout autant de messages qu’une autre. C’est bête à dire, mais il y a de tout, comme partout.
        Il existe des livres de SFFF qui peuvent nous plonger dans une réflexion sur la réalité actuelle bien plus aisément qu’un ouvrage reprenant un fait réel. Il existe des mangas qui développent des sujets sociétaux avec une extrême justesse et qui parleront bien plus à certains qu’une biographie ou un témoignage. Tout comme il existe des univers d’une extrême richesse qui ont demandé des années de recherches et d’innombrables connaissances biologiques, ethnologiques ou technologiques.
        Bien sûr, il y a aussi du pur divertissement; bien sûr, il y a des œuvres destinées à un public plus ciblé, et on peut les apprécier (même sans être la dite cible). Parce que ce n’est pas une tare que de vouloir se distraire, se détendre ou s’amuser. C’est humain de vouloir juste se faire plaisir. 🙂

        Ah, je crois que l’être humain préfère souvent voir ce qui le différencie de l’autre que ce qui l’en rapproche. Mais on ne désespère jamais de se trouver des causes communes. 😉

        Aimé par 1 personne

      • symphoniedescieux dit :

        Et puis divertissement n’est pas synonyme de simplicité ou de « sans intérêt ».
        ( Et vive les mangas ! D’ailleurs, je vois souvent des gens qui ressentent l’envie de s’expliquer quand ils « avouent » lire des mangas ou des bandes dessinées « non, mais c’est des trucs que je lisais petit(e), j’ai pas eu le courage de les jeter/c’est à mon petit frère/je lis aussi du Tolstoi »).

        J'aime

  3. Nox dit :

    J’ai bien ri en lisant ça 🙂 J’aime particulièrement les « citations » de Lady Gaga sur les fanfictions et l’autoédition, et celle de Nabila sur la SF et Lovecraft…
    J’aime la SF-FF mais j’ai du mal à trouver des blogs libres de ce fameux snobisme. C’est désagréable et stupide car je fais partie de ceux qui ne veulent qu’apprendre et découvrir et je me retrouves souvent confrontée à des articles du genre « si vous lisez ça/ ou/ écrivez ça, ce n’est pas la peine de continuer à lire mon blog » . (Alors bien sûr, je respecte la volonté de ce blogueur qui est totalement libre de produire son contenu, et avec qui de toute évidence, je n’ai aucun atome crochu…) mais c’est plutôt triste…
    Et concernant les fanfictions et les auto-édités : la diversité de thèmes te de qualité est telle qu’ils ne doivent pas êtres tous mis dans le même panier ! D’ailleurs la plupart des gens qui pensent cela n’en n’ont en fait jamais lu …
    Tout à fait d’accord avec ton post, donc !
    A bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Eleyna dit :

      Je comprends ton impression, car je l’ai moi-même parfois en lisant certains articles de blog. Après, je pense que c’est un peu l’époque qui veut ça, hélas. Chacun se persuade que ses connaissances, expériences et opinions sur un sujet sont des vérités globales pour l’ensemble de la population et que si certains voient les choses autrement, c’est tout simplement qu’ils sont incultes, inexpérimentés ou embrigadés dans de fausses croyances. C’est assez triste de sentir le mépris derrière la plupart des échanges entre deux personnes qui ont un point de vue divergent. Et je reconnais qu’on peut percevoir à travers la façon dont un blogueur écrit ses articles (ou réagit aux commentaires) s’il est accessible ou non à certaines discussions.

      Je différencie fanfiction et autoédition, personnellement. Pour la fanfiction, j’avoue ne pas en lire, tout simplement parce que ça ne m’intéresse pas (sauf éventuellement si ça reprend l’univers plutôt que les personnages ou l’intrigue). Mais je comprends que ça puisse intéresser les lecteurs d’une oeuvre, d’autant que cela ne prouve en rien un manque de créativité ou de qualité stylistique de la part des auteurs. C’est un exercice littéraire différent d’une création originale, je dirais, mais ça n’empêche pas de voir de véritables réussites (il me semble que certaines fanfics sur Harry Potter, par exemple, sont plutôt fédératrices). 🙂

      Pour l’autoédition, je pense que le gros problème, c’est qu’il n’y a rien qui prouve la qualité d’une oeuvre autoéditée avant de l’avoir acheté (je parle de qualité technique, pas sur le fond de l’histoire, car même dans les grandes ME, tu as des intrigues assez peu recherchées). Du coup, quand on tombe sur un ouvrage mal fichu, ça peut être rédhibitoire. Personnellement, je ne juge pas après un seul essai, mais je peux comprendre que d’autres lecteurs n’aient pas envie de retenter l’expérience. Bref, je pense que c’est une réflexion à avoir sur l’autoédition, pour trouver comment lui donner ses lettres de noblesse, car bien évidemment, il y a d’excellents textes autoédités (comme tu dis, tout n’est pas à mettre dans le même panier). 🙂

      J'aime

      • Nox dit :

        Tout à fait d accord avec toi à propos de l’auto édition. Le principe effectivement c’est que chacun a une chance alors il faut accepter l idee de tomber sur un texte insuffisamment travaillé. Je crois que la possibilité d’acheter les livres sur liseuse (type Amazon Kindle éditions etc) reviens moins cher que d’acheter un livre broché et permet de se lancer sans regrets.
        A propos des fanfictions, J aime beaucoup ton opinion telle que tu la décris ici : même si ce n est pas ton truc, tu respecte et tu comprends que ça puisse être un exercice d’écriture comme un autre… c’est bête mais cet avis est si peu répandu sur la blogosphère que parfois J ai honte d en parler…
        Personnellement, je lis un peu et j’écris des fanfictions depuis toujours. Mais parfois J ai du mal à assumer et préfère ne pas en parler sur mon blog d’écriture alors que c est un sujet qui me passionne 🙂
        Je crois qu’il faut que je dise « merde » au regard des autres .. 😉
        Enfin, il y a en effet des blogueurs bienveillants et d’autres moins. Je me contente de zapper les sites qui ne me conviennent pas : je fais ça pour le plaisir uniquement 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Eleyna dit :

        Tu ne devrais pas avoir honte de dire que tu aimes lire et écrire de la fanfiction. 🙂
        Tu sais que beaucoup d’auteurs connus ont commencé par là (Je pense par exemple à Christelle Dabos qui écrivait des fanfictions sur Harry Potter) ? Que ce soit en écrivant des fanfictions, en cherchant à imiter un auteur que l’on apprécie ou en inventant des jeux de rôle autour d’univers plébiscités comme celui de Tolkien, c’est au final une étape assez courante dans le processus d’écriture de nombreux auteurs. Donc non, il n’y a pas de honte à avoir et s’il te plait d’en parler, alors fais-le. Tu serais surprise de voir les réactions positives à ce sujet. 🙂
        Et puis, comme tu dis, si on devait faire en permanence avec le regard des autres… Fais-toi plaisir, partage ta passion, et passe au-dessus des remarques critiques sans intérêt. C’est le meilleur moyen pour avancer. 😉

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s