[Mois Ciné] Juillet 2020

   Aujourd’hui, ce sera encore une fois un court « mois ciné » puisque malheureusement, peu de films sortent au cinéma en ce moment. Place donc à un biopic sur une femme qui marqua à jamais le monde scientifique et le monde tout court, Marie Curie.

(Radioactive)

Séparateur 4

Alerte : avis totalement subjectifs en perspective et fortes probabilités de spoilers. 😉

 

Radioactive

film_926286Biopic (1h50) de Marjane Satrapi

Avec Rosamund Pike, Sam Riley

Paris, fin du 19ème siècle. Marie est une scientifique passionnée, qui a du mal à imposer ses idées et découvertes au sein d’une société dominée par les hommes. Avec Pierre Curie, un scientifique tout aussi chevronné, qui deviendra son époux, ils mènent leurs recherches sur la radioactivité et finissent par découvrir deux nouveaux éléments : le radium et le polonium. Cette découverte majeure leur vaut le prix Nobel et une renommée internationale. Mais après un tragique accident, Marie doit continuer ses recherches seule et faire face aux conséquences de ses découvertes sur le monde moderne.

Mon avis

   Difficile de regarder ce film sans penser à un manque d’intérêt pour les sciences de la part de la réalisatrice. Censé être un biopic sur Marie Curie, la réalisatrice ne semble pas quoi faire de cette vie riche en découvertes et en luttes quotidiennes dans un milieu alors dominé par les hommes, elle préfère se perdre dans une structure alambiquée où se mêlent flash-back, flashforward sans lien avec la protagoniste, et autres fantasmagories qui personnifient la radioactivité. On voit vite qu’on veut s’intéresser à la femme plutôt qu’à la scientifique, sauf que la femme, si elle a vécu des drames personnels, n’échappe pas aux clichés romanesques. Elle est évidemment déjà sur son sujet d’étude avant même de croiser son mari (c’est faux, mais ça montre ainsi que c’est une femme intelligente qui n’a pas besoin des hommes pour avancer… alors que le milieu scientifique est avant tout une recherche plurielle), elle vit un vrai conte de fée avec son époux jusqu’à sa mort tragique, elle a une liaison qui prend beaucoup de place quand il aurait été plus intéressant de rappeler qu’elle a été la première femme directrice d’un laboratoire universitaire, ce qui lui a permis d’y faire entrer… des femmes. Amusant quand on sait qu’on a le droit a un speech moralisateur sur le fait qu’elle a failli ne pas avoir le Nobel parce que c’était une femme (et qu’on passe sous silence le fait que le couple l’a partagé avec Becquerel, à l’origine des découvertes sur le rayonnement et donc de la thèse de Marie Curie). On ne parlera pas non plus du congrès de Solvay où elle croisa notamment Einstein, ou encore qu’elle participa à l’élaboration de la radioactivité à usage thérapeutique. A la place, on préférera vous parler de Little Boy, la fameuse bombe qui dévasta Hiroshima, ou encore de Tchernobyl, comme si l’usage désastreux de ses découvertes étaient de sa responsabilité (spoiler : elle était déjà décédée… voilà voilà…). Visiblement, la réalisatrice a une image non neutre et non scientifique du sujet, ce qui rend le biopic assez long et moralisateur pour qui s’y connait un peu, voire semble accabler la chercheuse sur sa thématique de recherche (en gros, c’est de sa faute si on a eu autant de morts durant le 20e siècle… pour preuve, le seul flashforward « positif » sur la radioactivité reste glauque, comme si on refusait de reconnaître qu’elle peut aussi sauver un individu atteint de cancer). Marie Curie a accompli bien des choses dans sa vie, et même si je comprends que l’aspect romanesque et la vie sentimentale d’une femme attire les foules, elle méritait à mon sens bien plus intéressant comme film grand public. A voir si vous aimez les biopics un peu fantasques ou la filmographie de la réalisatrice.

Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Et vous, avez-vous profité de ce premier mois de vacances pour vous faire une toile ? 😉

Séparateur 4

2 réflexions sur “[Mois Ciné] Juillet 2020

  1. OmbreBones dit :

    Meh ça ne donne pas envie du tout… C’est lassant ce genre de traitement. Si je regarde un biopic sur Marie Curie c’est pour apprendre des détails sur sa vie de chercheuse et les avancées qu’elle a permis sur la considération de la femme en sciences, pas pour un 3615mylife. Dommage !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s