[Mois Ciné] Août 2019

Aujourd’hui, on parle de la vie de nos animaux de compagnie en notre absence, de courses-poursuite de Londres aux Samoa, de la nostalgie du cinéma des années 60…

(Comme des bêtes 2 – Fast & Furious : Hobbs and Shaw – Once Upon a Time in… Hollywood)

Séparateur 4

Alerte : avis totalement subjectifs en perspective et fortes probabilités de spoilers. 😉

 

Comme des bêtes 2

film_922910

Comédie (1h26) de Chris Renaud, Jonathan Del Val

Avec Philippe Lacheau, Julien Arruti, Willy Rovelli

Le Fox-Terrier Max doit faire face à un grand bouleversement : sa propriétaire Katie s’est mariée et a eu un adorable bébé, Liam. Max est tellement obsédé par la garde du petit, qu’il en développe des troubles obsessionnels du comportement. Lors d’une excursion en famille dans une ferme, Max et le gros Duke vont faire la connaissance de vaches souffrant d’intolérances aux canidés, de renards hostiles et d’une dinde monstrueuse, ce qui ne va pas arranger les tocs de Max. Heureusement il va être conseillé par le vieux Rico. Ce chien de ferme aguerri le pousse à dépasser ses névroses, afin de trouver l’Alpha qui sommeille en lui et laisser le petit Liam respirer. Pendant ce temps, alors que son maître est absent, Giget, la petite Loulou de Poméranie, essaie de sauver le jouet préféré de Max d’un appartement infesté de chats avec l’aide de l’imposante Chloe, devenue complètement accro à l’herbe à chat. Pompon, l’adorable petit lapin complètement cintré, pense qu’il a des superpouvoirs depuis que sa propriétaire Molly lui a acheté un pyjama de super héro. Mais quand Daisy, une Shih Tzu téméraire, vient l’embarquer pour une mission périlleuse, il lui faudra rassembler tout son courage pour devenir le héro qu’il n’était pour l’instant que dans ses fantasmes. Max, Pompon, Gidget et le reste de nos petits amis trouveront-ils le courage d’affronter leurs plus grandes peurs ?

Mon avis

   J’avais plutôt apprécié le premier et je dois dire que j’ai trouvé la bande annonce de ce second volet assez amusante (si l’on excepte la scène du mixeur qui fort heureusement ne se trouve pas dans le film). Hélas pour moi, il s’agissait de la compilation des seules scènes capables de me faire rire. Pas de surprise donc, un film assez longuet qui n’a pas vraiment d’histoire et enchaîne des scénettes à plus ou moins grand potentiel humoristique, selon si vous faîtes partis du public cible. Si j’accepte le principe des clichés mignons sur nos animaux de compagnie (le chien content de tout, le chat paresseux, le hamster dans sa roue…), j’ai en revanche des difficultés avec ceux qui concernent un certain type de méchants. L’abominable maître russe avec ses abominables loups russes et son singe savant (russe, j’imagine), tous tellement méchants qu’eux-mêmes ne savent pas pourquoi ils sont méchants, très franchement, ça ne m’a pas fait rire… du tout. Et je ne parle pas de la morale qui consiste à dire que refourguer un tigre sauvage à une vieille dame qui le confond avec un chat, c’est bien. Mais bon, il s’agit d’un film pour enfants, le trait doux et coloré, ainsi que la ribambelle d’animaux tous plus adorables les uns que les autres, raviront les enfants qui s’empresseront de demander un petit Pompon à leurs parents. Alors un conseil : rappelez-vous qu’un animal, c’est pour la vie, avec ses moments de bonheur ET de petites contrariétés. STOP aux adoptions sur un coup de tête et STOP aux abandons pour partir en vacances. A voir si vous aimez les héros de tout poils ou les films d’animation sans prise de tête.

Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Fast and Furious : Hobbs and Shaw

film_925428

Action (2h15) de David Leitch

Avec Dwayne Johnson, Jason Statham

Depuis que Hobbs, fidèle agent de sécurité au service diplomatique des Etats-Unis, combatif mais droit, et Shaw, un homme sans foi ni loi, ancien membre de l’élite militaire britannique, se sont affrontés en 2015 dans Fast & Furious 7 ; les deux hommes font tout ce qu’ils peuvent pour se nuire l’un à l’autre.Mais lorsque Brixton, un anarchiste génétiquement modifié, met la main sur une arme de destruction massive après avoir battu le meilleur agent du MI6 qui se trouve être la soeur de Shaw. Les deux ennemis de longue date vont devoir alors faire équipe pour faire tomber le seul adversaire capable de les anéantir.

Mon avis

    N’étant pas une habituée de la franchise, je n’attendais pas à grand chose de ce film d’action. Aussi, il ne s’agit pour moi rien de plus qu’une parodie. Le ton clairement humoristique, le scénario totalement bancal, les comportements pas crédibles pour deux sous, les méchants éco-terroristes cachés dans une ancienne centrale, le frère et la sœur qui ont vingt ans d’écart à l’âge adulte mais seulement 1 ou 2 durant leur enfance, le combat entre des mercenaires augmentés armés jusqu’aux dents et des Hawaïens en pagne (je vous laisse deviner qui gagne), le cadrage excessivement trop proche des visages… tout est fait pour que ce film ne soit pas pris au sérieux. En témoignent par ailleurs les caméos de Ryan Reynolds en agent déjanté ou Kevin Hart en Air Marshal prêt à tout pour retourner sur le terrain. Bon, on ne va pas se mentir, les deux lascars ont l’air de s’éclater dans ce qu’ils savent faire de mieux, jouer les gros bras au grand cœur, et pour un film de cet acabit, je ne m’attendais à rien d’autre. Bref, c’est totalement idiot, mais ça devrait convenir à ceux qui apprécient le mélange d’humour et d’action des blockbusters hollywoodiens. A noter pour les fans de belles voitures et de drifts, qu’on se rapproche certainement davantage des courses-poursuites à la « Mission Impossible » que de ce que les précédents volets proposaient en terme de péripéties sur le bitume. A voir si vous aimez les films d’action qui s’auto-parodient ou si vous acceptez que la franchise ait pris un tournant moins sérieux.

Bulle d'Eleyna Logo 2

 

 

Once Upon a Time in… Hollywood

film_924209

Comédie dramatique (2h42) de Quentin Tarantino

Avec Brad Pitt, Margot Robbie, Leonardo DiCaprio

En 1969, la star de télévision Rick Dalton et le cascadeur Cliff Booth, sa doublure de longue date, poursuivent leurs carrières au sein d’une industrie qu’ils ne reconnaissent plus.

Mon avis

J’ai vu beaucoup d’avis mitigés sur ce film qui m’ont laissé croire que certaines personnes ne savaient pas ce qu’elles allaient voir. Aussi, je préfère vous le dire : n’allez voir ce film que si vous êtes cinéphile (que vous appréciez l’histoire du cinéma) ou que vous connaissez l’histoire de Sharon Tate. Autrement, vous risquez de penser que le film est chiant et qu’il ne « correspond pas » à Tarantino. En effet, le film est un hommage au cinéma des années 60, on le perçoit aussi bien par ses aspects techniques, les magnifiques décors notamment nocturnes, ou encore les péripéties sur les plateaux de tournage qui donne un petit côté nostalgique. On retrouve une ribambelle de célébrités de l’époque, aux côtés d’un duo acteur/cascadeur qui se perd lentement, mais sûrement dans l’évolution d’une industrie prête à tout pour faire du chiffre. On a donc à la fois un hommage au vieux cinéma, mais aussi une critique du cinéma pop-corn qui produit à la chaîne des projets sans âme qui font des milliards au box office (coucou Disney… ^^). Alors oui, ça peut paraître un peu long et décousu, surtout quand le duo se sépare, et qu’entre deux scènes de Leonardo DiCaprio, apparaît Margot Robbie en Sharon Tate. Et c’est là que se trouve toute l’importance de connaître l’histoire de cette actrice. Sans cela vous ne comprenez pas qui est ce Charles Manson qui débarque chez elle par erreur, pourquoi on la suit dans le visionnage de son dernier film (ça n’a rien de narcissique, c’est même touchant de la voir sourire aux rires du public), pourquoi on insiste sur sa grossesse. Tous ces éléments qui ne semblent pas liés à l’histoire des deux héros, et peuvent donc donner l’impression que le film se perd dans des détails inutiles… qui sont pourtant d’importants éléments de tension. A voir si vous aimez le vieux cinéma ou que vous connaissez l’histoire de Sharon Tate.

Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Alors, qu’êtes-vous allés voir en cette fin de grandes vacances ? 😉

Séparateur 4

Publicités

10 réflexions sur “[Mois Ciné] Août 2019

  1. Lionne BLANCHE dit :

    J’ai emmené ma petite nièce voir comme des bête 2 et rien à dire, à 5 ans, elle faisait visiblement et totalement parti du public cible. ^^
    Cela dit, je ne peux que dire +1 pour la responsabilité qu’on endosse en adoptant un animal. Dès lors qu’il intègre notre famille, c’est pour la vie, pour le meilleur et pour le pire.

    Aimé par 1 personne

  2. OmbreBones dit :

    Perso j’ai été voir once upon a time in Hollywood sans être spécialiste du cinéma des années 60 ou connaître l’histoire de Sharon Tate et j’ai quand même adoré de bout en bout sans m’ennuyer une seconde ! Peut être que ça vient de la VO (je vais rarement au cinéma en VO la j’y suis allée avec une amie et wahou je vais y retourner !) ou du sentiment que le réalisateur était derrière chaque plan, je le sentais vraiment présent contrairement aux films type blockbuster. Y’avait une personnalité puissante. Je n’ai pas forcément vu beaucoup de Tarantino mais en sortant du cinéma j’en ai vraiment eu envie ! Quel plaisir :3 comme quoi d’une personne à l’autre… C’est dingue. Mention spéciale à la scène de la piscine j’étais tellement choquée et je riais en même temps :’) bref voilà c’ est tout ce que j’ai été voir de mon côté :p le reste ne me faisait pas trop envie.

    Aimé par 1 personne

    • Eleyna dit :

      Je ne m’y connais pas non plus en ciné des années 60, mais je savais pour le destin de Sharon Tate, et ça donne certaine émotion de la suivre ainsi dans sa vie quotidienne. Mais même, en soit, le film raconte beaucoup de choses. Comme tu dis, il a de la personnalité, mais pas celle attendue par de nombreux spectateurs qui espéraient visiblement plus d’action et de giclées de sang.

      Aimé par 1 personne

      • OmbreBones dit :

        Ce que je peux comprendre, après je trouve que le sang a quand même bien giclé :’) Peut-être pas comme les autres spectateurs l’attendaient, mais bon. C’est l’avantage d’aller voir un film sans aucune attente !
        Et pour Sharon mon amie m’a soufflé l’explication pendant le film du coup la pièce est tombée au final je me demandais qui était ce Charlie… Une fois que t’as l’info c’est glauque x2 cette communauté !

        Aimé par 1 personne

  3. Audrey dit :

    Dommage pour Comme des bêtes mais de ce que tu en dis, je peux comprendre que le film ne t’ait pas emballée… Je pense néanmoins le regarder à l’occasion sans rien en attendre histoire d’éviter la déception.
    Je n’ai pas été conquise par le dernier Fast and Furious en me demandant où étaient les courses de voitures… Mais c’est probablement l’humour poussif qui a fini par m’ennuyer : les vannes entre les deux gros bras ne m’ont pas amusée d’autant qu’on tourne très vite en rond.
    Once upon a time in Hollywood me tente bien ayant lu de très bons avis sur ce film 🙂 J’espère arriver à l’apprécier bien que je sois inculte en matière de vieux cinéma et ne connaisse rien de l’histoire de Sharon Tate.

    Aimé par 1 personne

    • Eleyna dit :

      Finalement, tout dépend des attentes des gens. J’avais un bon souvenir du premier Comme des Bêtes, forcément ça joue dans la perception du second. A l’inverse, je ne connais pas vraiment Fast and Furious, pour moi, celui-ci est plutôt une parodie de film d’action (je comprends donc que les fans de la franchise soient déçus). Pour Once Upon a Time in Hollywood, je pense que le plus important, c’est d’y aller sans s’attendre à voir du Tarantino nerveux tout en hémoglobine (il reste quand même la scène de fin, pour le coup ^^).

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s