[Mois Ciné] Avril 2019

   Et si pour ce mois cinéma d’avril, je vous invitais assister à un numéro d’éléphant volant ? A moins que vous ne préfériez entrer en résistance contre les extraterrestres ? Ou bien désirez-vous rencontrer le dernier super-héros de DC ?

(Alex, le destin d’un roi – Captive State – Dumbo – Shazam !)

Séparateur 4

Alerte : avis totalement subjectifs en perspective et fortes probabilités de spoilers. 😉

 

Alex, le Destin d’un roi

film_923642Aventure (2h01) de Joe Cornish

Avec Patrick Stewart, Louis Serkis, Rebecca Ferguson

Alex est un écolier ordinaire de 12 ans dont la vie va être bouleversée par la découverte de l’épée mythique Excalibur. Il doit à présent former une équipe de chevaliers composée de ses amis, de ses ennemis et du légendaire Merlin l’Enchanteur, afin de contrer la maléfique Morgane, venue du Moyen-Age pour détruire le monde. Alex devra alors se transformer en un héros qu’il n’a jamais rêvé de devenir. »

Mon avis

   Il y a des fois, on se demande pourquoi on se trouve dans cette salle obscure à attendre que le temps passe. C’est exactement ce que j’ai ressenti en allant voir ce film. Si le principe de base peut aboutir à un projet divertissant, et surement l’est-ce pour les enfants, malheureusement, ce n’est pas en casant des acteurs connus au casting qu’on se retrouve avec un film tout public satisfaisant. Hélas, c’est long, convenu, et avec une direction des jeunes acteurs assez moyenne. Vouloir s’emparer d’un mythe bien connu n’octroie pas de facto un scénario intéressant, et ce que l’on attribue à l’humour n’est souvent qu’une ficelle scénaristique bien utile pour ne rien avoir à justifier. Alors, certes, c’est typique des films enfantins, et on reconnait une volonté à proposer un discours moralisateur applicable au plus jeune âge (mais qu’au plus jeune âge hein… faire de l’ennemi un allié, de nos jours, on sait bien que c’est une idée qui s’oppose vainement à un verrou idéologique des plus tenaces). Ainsi, on peut y voir quelques passages avec une certaines nostalgie. En effet, le film se veut un peu old school dans son ton, on pourrait presque y voir un ancien téléfilm du weekend destiné aux enfants. Toutefois, il ne s’offre aucune patte artistique, aucune fulgurance, aucune personnalité qui lui donnerait un traitement esthétique remarquable. Plutôt quelconques, les effets spéciaux ne sont de plus pas toujours bons (mais bon, on voit cela dans presque tous les films qui en abusent). Il y a de bonnes idées, mais elles n’auront certainement de véritable impact que sur le public cible. A voir avec vos enfants ou si vous aimez voir des téléfilms au cinéma.

Bulle d'Eleyna Logo 2

Captive State

film_924279

Science Fiction (1h49) de Rupert Wyatt

Avec John Goodman, Vera Farmiga, Ashton Sanders

Les extraterrestres ont envahi la Terre. Occupée, la ville de Chicago se divise entre les collaborateurs qui ont juré allégeance à l’envahisseur et les rebelles qui les combattent dans la clandestinité depuis dix ans.

 

Mon avis

      Je vais étonner, mais je ne trouve pas ce film aussi mauvais qu’on le dit. Il est loin d’être parfait certes, mais je trouve qu’on lui reproche un peu trop de ne pas répondre aux codes du genre. Oui on ne voit pas beaucoup les extraterrestres, oui on se concentre sur la résistance humaine, oui c’est un film qui se rapproche davantage du thriller que de l’action bourrin. Donc oui, vous serez déçus si vous venez pour voir des vaisseaux exploser et des combats avec l’artillerie lourde. Le film propose une approche différente, celui de la résistance dans une action longue qui en appelle à un réseau tentaculaire et un nombre improbable d’individus sacrifiables. L’alien n’est qu’un prétexte pour raconter l’horreur subie par une population soumise à l’oppression du conquérant. Alors certes, c’est long, l’intrigue se disperse entre de nombreux protagonistes et le plan d’une incroyable complexité ne tient à pas grand chose dans plusieurs scènes, mais globalement, ce n’est pas pire que certains thrillers où il faut assembler toutes les pièces du puzzle. On reproche qu’on ne connait rien des innombrables personnages, normal ils sont quantité sacrifiable dans cette lutte, même les principaux protagonistes. On a du mal à « raccrocher les wagons » avant la fin, normal c’est le principe du réseau où personne ne connait le but final de l’entreprise. Personnellement, je pense que le film ne s’adresse tout simplement pas au public qui vient voir des extraterrestres (et pour être honnête, je trouve que ça se voyait dès la bande annonce). A voir si vous ne pensez pas qu’un film d’alien doit obligatoirement être bourré d’action, ou si vous aimez les thrillers un peu complexes dans un univers de science-fiction.

Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Dumbo

film_922782Aventure (1h52) de Tim Burton

Avec Colin Farrell, Eva Green, Michael Keaton

Les enfants de Holt Farrier, ex-artiste de cirque chargé de s’occuper d’un éléphanteau dont les oreilles démesurées sont la risée du public, découvrent que ce dernier sait voler…

Mon avis

   Nouveau bébé de la firme détenant désormais un quart du cinéma hollywoodien, Dumbo est un véritable remake en prise de vue réelle, contrairement à tout ce que vous avez vu et pourrez voir dans les mois à venir. Si on ne pouvait faire une adaptation sans passer à un point de vue humain qui gardera toutefois les thématiques de l’enfance et de la tolérance, je regrette qu’il n’y ait pas eu un traitement plus ambitieux du sujet. En effet, Disney oblige, on reste sur une vision extrêmement manichéenne qui fait faire au principal antagoniste des choix qui n’ont pas vraiment de sens pour ses motivations personnelles (gagner de l’argent). On retrouve néanmoins avec plaisir de nombreuses références au dessin animé, dont la chanson « Mon tout petit » qui mettra probablement la larme à l’œil aux nostalgiques. Côté visuel, Dumbo et sa mère son vraiment superbes, de même que le parc Dreamland et en particulier la scène avec les éléphants roses. Toutefois, on pourra noter un début assez laid avec des fonds verts trop visibles, ce qui est un peu dramatique quand on est censé avoir le décor naturel d’une verdoyante campagne. Globalement, c’est un film qui se laisse regarder et qui plaira beaucoup aux enfants. A voir si vous êtes un nostalgique des vieux disney ou si vous aimez le monde du cirque.

Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Shazam !

film_924288

Action (2h12) de David F. Sandberg

Avec Zachary Levi, Asher Angel, Mark Strong

On a tous un super-héros qui sommeille au fond de soi, il faut juste un peu de magie pour le réveiller. Pour Billy Batson, gamin débrouillard de 14 ans placé dans une famille d’accueil, il suffit de crier « Shazam ! » pour se transformer en super-héros.Ado dans un corps d’adulte sculpté à la perfection, Shazam s’éclate avec ses tout nouveaux superpouvoirs. Est-il capable de voler ? De voir à travers n’importe quel type de matière ? De faire jaillir la foudre de ses mains ? Et de sauter son examen de sciences sociales ? Shazam repousse les limites de ses facultés avec l’insouciance d’un enfant. Mais il lui faudra maîtriser rapidement ses pouvoirs pour combattre les forces des ténèbres du Dr Thaddeus Sivana.

Mon avis

   Croyez-le ou non, je n’avais pas prévu de voir ce film. La bande annonce vue et revue durant les séances des autres films m’apparaissait trop centrée sur un humour qui ne me faisait pas rire. Et généralement, les films « humoristiques » ont peu de choses à proposer lorsqu’on n’adhère pas à cet aspect principal de leur composition. Et bien, j’ai eu tort. En vérité, on a bien affaire à un film de super-héros dont l’humour adolescent est assez correctement dosé. Certes, la traduction française est mauvaise au niveau des jeux de mots (ça en devient triste), et elle se permet même d’oublier le nom d’un des 7 pêchés capitaux (en français, on dit Avarice, pas Avidité). Mais les situations en elles-mêmes sont plutôt sympathiques, d’autant qu’elles alternent avec des moments plus durs ou tragiques (la rencontre avec sa mère, même si on s’y attend, est assez touchante). Toutefois, je vais être honnête, je n’aimais pas l’acteur qui joue Shazam dans la bande annonce, je ne le trouve toujours pas intéressant dans le film. Parce qu’il est censé avoir l’âme d’un gamin de 14 ans, il surjoue en permanence, ce qui ne colle pas au personnage de Billy jeune, plus posé dans ces expressions faciales. Mais si on oublie ce (assez gros) détail, j’ai apprécié le reste du casting, avec une bande de gamins qu’on sent vraiment très soudé (heureusement, car les méchants, eux, manquent un peu d’intérêt). Pas d’image iconique, pas de bande son qui reste en tête, pas de grosse claque visuelle pour les 7 péchés capitaux, mais finalement, ça se laisse regarder. A voir si vous aimez les super-héros adolescent ou si vous appréciez le tournant pris par le DCU.

 

Bulle d'Eleyna Logo 2

Alors, un petit saut en salle obscure, ça vous tente ? 😉

Séparateur 4

Publicités

8 réflexions sur “[Mois Ciné] Avril 2019

  1. Lionne BLANCHE dit :

    « Alex le destin d’un roi » Je l’ai vu aussi… ^^ Et effectivement : pff !!! Il y avait du potentiel au début, mais franchement, j’ai trouvé le temps long.

    Je verrais peut-être « Captive State »

    Aimé par 1 personne

    • Eleyna dit :

      Oui, c’est trop long quand tu as un regard d’adulte. Je pense que ça passe mieux quand tu es enfant.

      Pour Captive State, tu peux te laisser tenter si tu n’as peur de te perdre dans le réseau tentaculaire de la résistance. ^^

      Aimé par 1 personne

  2. OmbreBones dit :

    J’avais très envie de voir Shazam mais j’ai plutôt été voir Avengers au cinéma, vu le prix des places faut faire des choix :p mais je le regarderai, c’est certain. Sinon je viens de regarder le secret de la potion magique, l’Asterix fait par Alexandre Astier. C’était extra 😊
    Merci pour ce bilan intéressant !

    Aimé par 2 personnes

    • Eleyna dit :

      De rien. 🙂
      L’avantage d’avoir un abonnement, c’est qu’on ne se pose plus que la question du temps (et des réservations aussi dans le cas des films comme Avengers où les séances sont complètes depuis des semaines). Comme je vais au cinéma presque toutes les semaines, c’est très vite rentable. Mais c’est vrai que sans la carte, c’est vraiment cher.

      Aimé par 1 personne

      • OmbreBones dit :

        Ah oui c’est certain que si j’investissais dans un abonnement, j’irai sûrement plus souvent ! Et d’un autre côté, c’est vitre chronophage :/ Faut faire des choix. Mais je comprends mieux comment tu arrives à voir tous ces films 😛

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s