[Chronique in Game] Lapse : A Forgotten Future (Androïd)

   Nouvelle chronique in game avec Lapse : A Forgotten Future, du développeur indépendant Stefano Cornago.

Séparateur 4

 

FICHE TECHNIQUE

 

  • hqdefault1Titre : Lapse : A Forgotten Future
  • Développeur : Stefano Cornago
  • Support : Androïd
  • Genre : Stratégie, Histoire à choix
  • Public : Tout public
  • Saga : Non
  • VO : Anglais
  • Traduction : Français
  • Prix : gratuit sur smartphone
  • Lien : /

Résumé : Dirigez une nation entière vers le salut – ou la destruction – dans le monde post-apocalyptique des années 2075. Décidez de la destinée de votre nation d’un simple mouvement du doigt, vers la gauche ou la droite, et prenez les lourdes décisions qui incombent à votre fonction de président lors des quêtes et problèmes divers qui se présentent. Mais attention : diriger n’a jamais été facile et ce sera encore plus difficile dans un monde comme celui là ! Quelque chose de mystérieux a plongé l’humanité future dans une confusion profonde, causant un flux continu d’événements comme des guerres, des maladies et des famines. Personne ne se souvient par où ça a commencé, personne ne sait quoique ce soit de ces événements étranges qui continuent de tourmenter la planète, personne ne sait expliquer pourquoi vous semblez vous dresser quand quelqu’un essaye de vous enfoncer.

Soyez donc attentif, pesez bien le pour et le contre de chaque décision, parce que rien ne se produit par hasard. Chaque action pourra vous aider pour atteindre votre victoire finale, ou votre défaite ! Qui sera votre ami, qui sera votre ennemi ? Difficile à dire dans un monde aussi complexe, rempli de traîtres, aliens, êtres bioniques et mythes anciens. Ce qui est fait est fait, et vous ne pouvez que jouer vos cartes du mieux que vous le pouvez dans cette course inévitable contre le temps !

Séparateur 4

 

MON AVIS

Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Univers et Personnages

   Vous vous réveillez en étant interpellé par un étrange individu. Vous ne savez pas ce que vous faîtes là ? Pas de souci, il vous explique sommairement que vous vous retrouvez dans un monde sur son déclin en 2075 et que vous allez vous incarner dans le prochain président du pays de… du pays (clairement d’inspiration américaine, mais jamais précisé ^^). Vous aurez alors la lourde tâche de prendre toutes les décisions pour maintenir l’équilibre précaire entre l’environnement, la population, l’armée et le trésor public. Autant dire que c’est mission impossible en perspective. Mais rassurez-vous, il paraît que vous êtes immortel.

   Vous vous retrouvez rapidement submergés par les demandes de vos conseillers illustrées par des jeux de cartes aléatoires. Vous retrouvez ainsi le chef des armées, la ministre de la santé… mais aussi des personnes de la vie quotidienne, votre femme, votre cuisinier… Tous vous interpelleront, certains avec plus ou moins de pertinence et il vous faudra parfois attendre plusieurs dizaines de parties avant de comprendre pourquoi ils vous parlent de cela. De même au fur et à mesure de votre progression, vous aurez l’occasion de faire intervenir de nouveaux personnages pas toujours sains d’esprit, mais qui permettent de débloquer de nouveaux jeux de cartes.

 

Jouabilité et Scénario

2_lapse_a_forgotten_future_programview_325573

   Le jeu se présente sous la forme d’un jeu de cartes aléatoires réinitialisé au début de chaque partie (c’est à dire, dès que vous êtes mort). Ces cartes, comme vous pouvez le voir sur l’image, sont illustrées par le portrait de celui qui vous interpelle, au-dessus duquel se trouve une situation ou une question. Vous avez deux options de réponses à chaque fois. Selon que vous fassiez glisser la carte sur la gauche ou sur la droite, vous répondrez plus ou moins favorablement à votre interlocuteur.

   Une décision a souvent des effets sur une ou plusieurs barres blanches, tout en haut, qui symbolisent : l’environnement, la population, l’armée et les finances. Ainsi, selon le type de question, des points apparaissent au-dessus des barres pour vous signaler lesquelles seront impactées par votre choix. Bien entendu, on ne vous dit pas si ce sera en bien ou en mal (même si un objet payant en monnaie réelle le peut). C’est donc à vos risques et périls, et parfois les barres descendent très vite.

   Sous ces quatre symboles peuvent s’en ajouter d’autres en couleur. Sur l’image nous voyons le symbole nucléaire et la croix. Ce sont des jokers, des protections automatiques lorsque vous perdez. Ainsi, si par exemple l’environnement tombe à zéro, vous êtes censé mourir. Mais le symbole nucléaire indique que vous avez construit des abris et restaure votre barre environnement. Chaque joker ne peut être utilisable qu’une seule fois, mais ils sont de nouveau disponibles si vous tombez sur la bonne carte.

   Vous pouvez mourir si une barre tombe à zéro, mais aussi si elle monte à 100. Et oui, pour en avoir fait l’expérience, sachez que le coup d’état par votre armée existe. Le but est de rester le plus longtemps possible en équilibre entre les 4 puissances, sachant qu’il vous sera impossible de ne pas mourir. Pas d’inquiétude, vous vous réincarnez immédiatement avec une nouveau jeu de cartes aléatoires.

    Le scénario met du temps à se dévoiler, car il faut pouvoir tomber sur les bonnes cartes (et faire les bons choix). Il y a une certaine répétitivité d’une partie à l’autre, même si vous obtenez régulièrement de nouvelles cartes. La faute incombe au système lui-même, stratégique par excellence, mais qui met vite de côté votre morale. Vous voyez que vous arrivez à des finances nulles, tant pis, vous laissez les gens mourir de faim… C’est le but du jeu, mais il en découle rapidement des réflexes dès que reviennent des cartes. Il aurait pu être sympathique d’avoir une plus grande variété en changeant de gouvernement d’une résurrection à l’autre, ce qui modifierait légèrement les conséquences des choix (changer de sexe pour ne pas toujours draguer la même personne, avoir des ministres incompétents…). Mais bon, je me doute que ce serait trop compliqué à mettre en place.

 

Graphisme et Musique

2973751-mrs-hall

La première Dame, sans visage comme tous les personnages

   Niveau graphisme, cela reste très minimaliste, mais c’est plutôt adapté à l’ambiance post-apocalyptique du jeu. Les personnages ont ainsi un trait simplifié, un visage sans détails et des couleurs rarement très joyeuses. Personnellement, j’aime bien ces visuels, mais ils restent assez peu nombreux. On retrouve environ une trentaine de personnages et probablement une dizaine de cartes de mort distinctes, autant dire qu’on en fait vite le tour. Après, on ne joue pas pour la variété du design, même si j’avoue que d’une incarnation à l’autre j’aurais bien aimé que le président change de conseillers, histoire de varier le plaisir.

   Il n’y a pas beaucoup de bruitage et la musique unique est en boucle tout le long du jeu. Elle est du genre austère, de ces sonorités à base de cloches funèbres qui maintiennent un sentiment de tension et d’atmosphère un peu glauque de monde sur son déclin. Sa répétitivité pourra agacer autant que passer totalement au second plan jusqu’à devenir un fond sonore plus ou moins oubliable, selon votre rapport au bruit en général.

 

Installation et Fonctionnement

   Le jeu est gratuit et non intrusif (pas de demandes d’accès à votre caméra par exemple). Le peu de design le rend peu encombrant et très fluide. Il n’y a pas besoin d’être connecté pour y jouer, même si comme beaucoup d’applications androïd, cela vous permet de visualiser des publicités qui vous apportent des bonus. Personnellement, je n’ai jamais essayé, car je ne vois pas à quoi ils pourraient servir, le jeu se joue parfaitement sans aide et il n’y a pas besoin de dépenser le moindre centime pour le finir (même si vous pouvez soutenir le créateur pour ses efforts).

    A précisé qu’une équipe française a fait la traduction, très bonne, du jeu. Les fautes sont rares, ce qui rend le jeu vraiment immersif.

 

Conclusion et Avis général

    Lapse est un jeu de cartes aléatoires stratégique qui s’appuiera essentiellement sur votre capacité à retenir les effets de vos choix précédents. Si l’histoire elle-même met un peu de temps à se dévoiler, le challenge de rester le plus longtemps possible à la tête du gouvernement pourrait bien vous tenir en haleine. Avec un visuel et une musique minimaliste, vous êtes immédiatement plongés dans une atmosphère austère propre à l’univers dépeint.

 

   Edit 2019 : Comme je vois que beaucoup de gens viennent jusqu’ici en quête d’une soluce, je vais vous donner un conseil. Quand les cartes reviennent, pensez simplement à changer de réponse. Vous finirez toujours par débloquer l’évent nécessaire à l’avancement de l’histoire. 😉

 

Alors, envie de devenir président ? 😉

Séparateur 4

haut de page

Publicités

2 réflexions sur “[Chronique in Game] Lapse : A Forgotten Future (Androïd)

    • bulledeleyna dit :

      Elles ne durent pas plus de quelques minutes, on meure assez vite. Vers la fin, ça dure plus longtemps, car on connait les cartes, mais ça n’empêche pas de perdre si on tombe sur des cartes qui ne font que baisser une statistique par exemple. ^^

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s