[Mois Ciné] Juillet 2018

   Qui dit que les vacances se passent toujours sur la plage, loin des salles obscures ? Et bien non, l’un n’empêche pas l’autre, et voici donc la fournée de juillet. 🙂

(A la dérive – Ant-man et la Guêpe – Fleuve Noir –  Hôtel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses – Les Indestructibles 2 – Sicario : La guerre des cartels – Skyscraper)

Séparateur 4

Alerte : avis totalement subjectifs en perspective et fortes probabilités de spoilers. 😉

 

A la dérive

7e3474933337dbf9bf42ad1756c7b67c

Aventure de Baltasar Kormakur

Avec Shailene Woodley, Sam Claflin

Prise dans l’ouragan le plus violent qui se soit jamais abattu sur l’Océan Pacifique, Tami Oldham revient à elle pour découvrir que son fiancé, Richard Sharp, a été gravement blessé, que leur bateau est détruit et qu’ils n’ont plus aucun moyen de naviguer ni de communiquer. A 2500km de la côte la plus proche, Tami va devoir se battre contre la montre pour sauver sa vie et celle de l’homme qu’elle aime plus que tout au monde.

Mon avis

   L’ayant vu il y a quelques mois seulement, je ne pouvais m’empêcher de faire la comparaison avec Le jour de mon retour. Si ce dernier contait certes l’histoire vraie d’un navigateur participant à une traversée en solitaire et non perdu en mer, certains aspects se retrouvent d’une oeuvre à l’autre. Bien entendu, il y a l’amour de la mer, l’appel du large, la beauté et la dangerosité des eaux. Et puis il y a aussi les tourments humains, ceux que l’on côtoie dans la solitude, comme les hallucinations. Le découpage du film lui-même est assez similaire, puisqu’il joue entre le moment présent de la dérive et les flash-backs qui précédent le départ en mer. A la différence cependant de Le jour de mon retour dépeignant un homme psychologiquement fragile, il est ici question d’une femme au fort tempérament, qui se battra durant d’interminables journées pour sa survie. Et de savoir que cette histoire est réelle rend la performance d’autant plus bouleversante. Visuellement, c’est convainquant, et bien que ce type de film soit un peu contemplatif de par sa nature à explorer la nature humaine dans des conditions extrêmes, je n’ai pas vu le temps passer. A voir si vous aimez les histoires de survie en mer ou tout simplement celles qui parlent de la force et du courage.Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Ant-Man et la Guêpe

caf592ea12031af93dd16f4d3d2c95f4Super-héros de Peyton Reed

Avec Paul Rudd, Michael Douglas, Evangeline Lilly

Après les événements survenus dans Captain America : Civil War, Scott Lang a bien du mal à concilier sa vie de super-héros et ses responsabilités de père. Mais ses réflexions sur les conséquences de ses choix tournent court lorsque Hope van Dyne et le Dr Hank Pym lui confient une nouvelle mission urgente… Scott va devoir renfiler son costume et apprendre à se battre aux côtés de La Guêpe afin de faire la lumière sur des secrets enfouis de longue date…

Mon avis

    Pour ceux qui avait déjà vu le premier, vous le savez déjà, Ant-Man n’est pas un très grand super-héros (humour de vacances). Pour expliquer à ceux qui ne le connaissent pas, sa super capacité consiste à… utiliser une combinaison qui peut rapetisser les gens (et qu’a priori n’importe qui peut utiliser, il suffit d’appuyer sur un bouton)… C’est à peu de choses près le seul talent dont il semble disposer, puisque même en terme d’efforts physiques ou de prises de décision, il ne semble pas le plus débrouillard. Heureusement, sa collègue la Guêpe est enfin au rendez-vous. Certes, elle a appris à utiliser la combinaison à son avantage, elle, mais elle reste limitée dans ses choix par l’influence de son père, dont on effleure un aspect antipathique sans s’y attarder (il ne faudrait pas qu’on pense qu’il est méchant quand même !). Ce n’est pas l’antagoniste (ou plutôt les antagonistes) qui rattrape la sensation d’une oeuvre sans prétention mais inachevée. Certes, il s’agit d’une comédie plus que d’un film d’action gonflé de testostérones, mais était-ce trop demandé de donner une véritable intention au fond, un vrai sentiment de malaise à l’égard de la souffrance d’Ava ? L’aspect humour fonctionne à mon sens mieux que dans les autres Marvel (puisque c’est une comédie), malgré les quelques scènes superflues qui cassent le rythme du film (le téléphone qui sonne en pleine confrontation avec les antagonistes…). L’intrigue consiste essentiellement en une course poursuite pour une valise, dommage car j’aurais bien aimé une plus grande exploitation du monde quantique. A voir si vous avez aimé le premier Ant-Man ou si vous apprécié les comédies d’action qui ne se prennent pas au sérieux.Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Fleuve Noir

5fbf5a67544a4d7f8c09d2946cd7db29Policier de Erick Zonca

Avec Vincent Cassel, Romain Duris, Sandrine Kiberlain

Au sein de la famille Arnault, Dany, un adolescent, disparaît. François Visconti, commandant de police usé et désillusionné, est mis sur l’affaire. L’homme part à la recherche de l’adolescent alors qu’il rechigne à s’occuper de son propre fils, Denis, seize ans, qui semble mêlé à un trafic de drogue. Lorsque Yan Bellaile, professeur particulier de Dany, apprend la disparition de son ancien élève, il s’intéresse de très près à l’enquête, et propose ses services au commandant.

Mon avis

J’ai hésité à en parler, car pour être honnête, je me suis ennuyée. Je me suis ennuyée à un point où je me suis dit que je comprenais pourquoi le genre de l’action se renouvelait si peu, car contrairement aux thrillers comme Fleuve Noir, il y a toujours ce côté action justement qui accroche aux tripes (ou qui grille le cerveau durant une heure ou deux). Un thriller sombre et lent dans le genre de Fleuve Noir… et bien si on a déjà vu un équivalent, il est bien plus difficile de trouver sujet auquel se raccrocher. Dès le début, on sait que tout le monde est gris, que tout le monde ment, que la solution à l’affaire sera la plus simple… et qu’on va tourné trois heures autour pour y arriver. Bien sûr, j’ai conscience qu’il s’agit d’un thriller psychologique qui dépeint la nature humaine et ses perversions, et qu’au final, l’enquête n’est qu’un prétexte pour regarder évoluer des gens dans une atmosphère oppressante, mais… c’est long. C’est long et ça s’écoule comme un fleuve sans fin, qui n’atteint même pas la mer pour se mêler à d’autres flots (en cela, je pense que c’est le but, la vie continue sur le même ton, peu importe le déroulement de l’enquête). Il manque des vagues pour un peu nous brusquer, il manque des rochers auxquels se rattraper, le cours est trop calme pour moi et n’a même pas la prétention de me faire réfléchir, puisque je connais déjà les ficelles du genre. Reste qu’il s’agit d’un beau casting, et même si certaines mimiques sont excessives, il est certainement toujours plaisant de voir ses acteurs préférés. A voir si vous raffolez des thrillers noirs et lents ou si vous êtes fan de Romain Duris et Vincent Cassel.Bulle d'Eleyna Logo 2

 

 Hôtel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses

370e76b8d8ee7381b8d51466fb01954eAnimation de Genndy Tartakovsky

Avec Adam Sandler, Selena Gomez, Andy Samberg

Notre famille de monstres préférée embarque pour une croisière de rêve afin que Drac puisse enfin souffler un peu et savourer des vacances au lieu de s’occuper de tout le monde à l’hôtel. Tout s’annonce à merveille pour la petite famille, entre matchs de volley monstres, excursions exotiques et séances de bronzette au clair de lune… Mais les vacances idéales prennent un tour inattendu lorsque Mavis se rend compte que Drac est tombé sous le charme de la mystérieuse Ericka, la capitaine humaine du navire, dont le secret les menace tous…

Mon avis

   Il s’agit d’un film essentiellement pour les enfants. Non je ne dis pas que vous n’aimerez pas en tant qu’adulte, seulement que contrairement à d’autres animés, il y a très peu de doubles lectures au sein du film qui mise tout sur le divertissement. C’est sans conteste amusant, d’ailleurs cela s’apparente plutôt à une succession de sketchs qui feront rire petits et grands. La morale, elle, se veut positive en démontrant qu’il n’y a pas à avoir peur de la différence, mais aussi un peu normalisatrice, ce que j’apprécie moins. En effet, sans le vouloir, le film suggère qu’une vie normale et heureuse, c’est une vie avec son coup de foudre (ou son double, puisqu’en plus, chacun se retrouve avec son exacte copie féminine, un peu dommage quand on veut célébrer la différence). Certes, la famille est au centre de l’histoire depuis le premier film (et par extension, le couple), mais j’avoue que cela m’a un peu fait grincer des dents de voir qu’il fallait caser le moindre célibataire avec l’amour de sa vie (et rien d’autre). Je perçois un peu de lassitude à voir que les animés de divertissement pour la jeunesse se limitent à l’idée que l’amour passionnel nous sauvera tous (je n’ai ainsi pas fait la critique de Tad et le secret du Roi Midas, ersatz d’Indi qui sauve l’humanité parce qu’il est amoureux…). Or, je pense qu’on peut faire un bon divertissement pour enfant sans forcément suggérer qu’on a de grandes chances de mourir si celui qui doit désamorcer la bombe n’a pas zingué. Enfin, comme on peut le voir, ce n’est pas une thématique propre à ce film, ce n’est donc pas vraiment un défaut. Il n’a rien de novateur, mais il amusera toute la famille. A vous ensuite d’expliquer que non, on n’est pas obligé d’être amoureux pour être heureux (et qu’on peut se mettre en couple avec une momie même si on est un loup). A voir si vous avez aimé les deux premiers ou si vous appréciez les histoires qui se finissent toujours bien.Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Les Indestructibles 2

 

2b66e157a97ea3ae1809229307b9d423Animation de Brad Bird

Avec Craig T. Nelson, Holly Hunter, Sarah Vowell

Notre famille de super-héros préférée est de retour! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier… Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.

Mon avis

   Second volet qui reprend l’histoire exactement là où elle s’était arrêtée, ce film a suivi les évolutions technologiques de la décennie écoulée, nous offrant ainsi un visuel plus fin et réaliste. Si on oublie que Louane est au doublage (oui, je commence à en avoir marre de l’entendre, précisément parce que c’est « elle » que j’entends, pas le personnage), les personnages sont toujours aussi intéressants à suivre, avec un gros focus sur Jack-Jack, principal pourvoyeur des scènes humoristiques. Un peu déçue par l’antagoniste, pas vraiment à la hauteur de l’enjeu, je trouve même dommage qu’il n’y ai pas eu un traitement plus sérieux et ambigu sur ses motivations, pourtant valables d’un certain point de vue. Déçue aussi de voir que la morale portée par la terrible expérience de Mr Indestructible en homme au foyer ne l’ai pas vraiment changé. Si l’intention de montrer qu’un homme peut s’occuper de ses enfants est louable, l’histoire démontre que monsieur n’est jamais plus heureux que sur le devant de la scène et espérera toujours qu’un autre fera du baby-sitting pour lui. Le processus d’intégration de l’idée n’est donc pas complet, à mon sens et aurait mérité une conclusion qui parle par exemple d’une garde alternée entre les deux parents (et donc un partage des missions de super-héros). Reste qu’il s’agit d’un bon divertissement qui met en avant les atouts de chacun des protagonistes, ce qui rend le discours égalitariste tout à fait valable. A voir si vous aimé les disney ou les super-héros.Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Sicario : La guerre des cartels

2dec7e1467e29616022eddbcd75e8bc5Thriller de Stefano SOLLIMA

Avec Benicio Del Toro, Josh Brolin, David Castaneda

 Les cartels mexicains font régner la terreur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Rien ni personne ne semble pouvoir les contrer. L’agent fédéral Matt Graver fait de nouveau appel au mystérieux Alejandro pour enlever la jeune Isabela Reyes, fille du baron d’un des plus gros cartels afin de déclencher une guerre fratricide entre les gangs. Mais la situation dégénère et la jeune fille devient un risque potentiel dont il faut se débarrasser. Face à ce choix infâme, Alejandro en vient à remettre en question tout ce pour quoi il se bat depuis des années…

Mon avis

   Je me rends rarement au cinéma pour visionner des films dont je n’aurais pas vu le premier volet, mais force est de constater que ce second Sicario se suit sans connaître l’histoire du premier. Le scénario lui-même n’est pas particulièrement original, mais il bénéficie d’un excellent casting et d’un visuel très sombre qui se prête au ton violent et sans concession de l’univers dépeint, à savoir celui des sicaires, les passeurs de la frontière entre Mexique et USA. Ce n’est pas la seule violence présentée, puisque l’histoire conte aussi celle plus sournoise du patriotisme américain, celle qui voit, au nom d’un idéal abstrait, sacrifier les sources des soldats et des agents de terrain, quand bien même ces personnes auraient accompli tout ce que l’on attendait d’elles. Le film ne va malheureusement pas au bout de cette idée, l’ennemi reste l’autre, l’étranger ; l’Américain a bon fond et finit toujours par le prouver. J’ai regretté l’usage du terrorisme islamique pour lancer l’intrigue, car celui-ci est rapidement évacué au profit des cartels. Preuve, si on en avait besoin, qu’il s’agit d’un sujet sensible, et que ce « rappel d’un danger » n’est pas innocent dans le contexte actuel, mais vraiment mal amené. En vérité, je suis mitigée sur cette histoire. J’ai aimé l’ambiance, les scènes dans le désert, la rencontre avec la famille de sourds, mais le tout m’a laissée finalement une impression de manque. Peut-être y a-t-il du sous-texte lié au premier film que je n’ai pas perçu ? A voir si vous avez aimé le premier Sicario ou si vous appréciez les films de gangs assez sombres.Bulle d'Eleyna Logo 2

 

Skyscraper

c72fcd9e23428ab84d8fa5d507f32237Action de Rawson Marshall Thurber

Avec Dwayne Johnson, Neve Campbell, Pablo Schreiber

Will Ford, ancien leader de l’équipe de libération d’otages du FBI, ancien vétéran de guerre, et maintenant responsable de la sécurité des gratte-ciels est affecté en Chine. Il découvre le bâtiment le plus grand et le plus sûr du monde soudainement en feu et est accusé de l’avoir déclenché. Désormais considéré comme un fugitif, Will doit trouver les coupables, rétablir sa réputation et sauver sa famille emprisonnée à l’intérieur du bâtiment…au-dessus de la ligne de feu.

Mon avis

   Hmm… je remercie les diffuseurs français d’avoir l’audace de se tromper dans le nom du héros. Will Sawyer donc, et pas Ford, est la énième incarnation du héros de guerre/agent du SWAT/flic trop fortiche de The Rock. Autant dire que celui qui a vu un film de l’acteur sait globalement ce qui se passe dans Skyscraper. Alors certes, monsieur a une prothèse à la jambe, mais pour ce que ça change à ses performances de gros bras… Ma foi, ça fonctionne toujours mieux que le récent Rampage (film de monstres avec the Rock en ex militaire, tiens donc), même si aucune scène ni aucun personnage ne s’épargne quelques clichés du genre. Le montage diffère néanmoins des films du même acabit, en switchant régulièrement vers la foule accumulée en bas de la tour qui contemple sur grand écran les actions héroïques du protagoniste. Cela pourra plaire à ceux qui apprécient la mise en abîme émotionnelle, certainement moins à ceux qui ne viennent que pour les scènes d’action. Les effets spéciaux sont assez moyens, on perçoit régulièrement les fonds verts et on a des difficultés à croire certains passages (mais bon, comme dans beaucoup d’équivalents). Bref, ça se regarde, mais il n’y a rien de révolutionnaire que ce soit pour le cinéma ou pour la carrière de l’acteur. A voir si vous aimez les films d’action façon Piège de Cristal ou tout simplement the Rock. 

 

C’est tout pour ce mois-ci. 😉

Séparateur 4

Publicités

2 réflexions sur “[Mois Ciné] Juillet 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s