[Agir] Sauve une vie

Sauve une vie, c’est l’initiative du CHU de Liège, un site ludique et bien pensé qui rappelle qu’en cas de malaise cardiaque, tout est affaire de secondes.

 Par l’intermédiaire d’un film interactif (vous devez faire des choix pour faire avancer la vidéo), le site vous propose de réagir à une situation d’urgence. Une bonne façon d’apprendre les gestes qui sauvent (niveau amateur) ou de se remettre à niveau (expert).

 Suivant vos réponses et la rapidité de celles-ci, vous obtenez un score qui vous délivre un certificat de réussite. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’un diplôme prouvant votre formation aux premiers secours, mais d’une récompense à un jeu intelligent et humain.

 On vous propose d’ailleurs à l’issue du film, de vous former en vous renseignant auprès des organismes tels que la Croix-Rouge ou la caserne de pompiers locale. Outre les formations payantes pour le diplôme PSC1 (oui, modérément payantes, car il faut bien couvrir les frais administratifs. Mais hé, on vous apprend à sauver des vies !), les sapeurs pompiers proposent régulièrement des formations gratuites de 1h ou 2h permettant d’apprendre les gestes de base (prévenir les secours, la réanimation, le garrot…), mais aussi la gestion d’un accident ou d’une attaque provoquant plusieurs victimes.

 L’apprentissage des gestes qui sauvent est essentiel. Si vous ne les connaissez pas encore, prenez le temps de faire cette vidéo ludique (et pourquoi pas, ensuite, prendre un rendez-vous pour une véritable formation 🙂 ). Si vous connaissez des gens qui pourraient être intéressés, n’hésitez pas à partager ce site.

Sauve une vie

 Rappelez-vous, en cas d’urgence médicale, chaque seconde compte.

Séparateur 4

haut de page

8 réflexions sur “[Agir] Sauve une vie

  1. Antios dit :

    Très bonne initiative de relayer cela !

    Je trouve qu’il n’y a pas encore assez de choses qui sont faites pour former aux premiers secours. Il ne faudrait pas seulement une seule formation dans une vie, mais avoir des formations régulières (une fois tous les deux ans ?) pour ne rien oublier et être prêt à réagir à toutes les situations.

    Sinon, j’avais fait le test un matin et je n’avais pas été très bon… On mettra ça sur ma faible tension au réveil ^^. Faudra que je le refasse !

    Aimé par 1 personne

    • bulledeleyna dit :

      Certes, mais l’initiative doit aussi venir des gens. Bien évidemment qu’une formation ne suffit pas, mais les gens se déplacent-ils s’ils n’obtiennent rien en retour (j’entends par là quelque chose de quantifiable, donc matériel le plus souvent) ? Pire, s’ils doivent payer ? Quel est le prix d’une vie ?
      Il ne faut pas reprocher le manque de formation qu’à ceux qui l’initient. Récemment, j’ai eu la chance de me remettre à niveau en participant gratuitement à une formation chez les pompiers (volontaires en plus), ceci en m’inscrivant sur leur site. GRATUITEMENT. Bien évidemment, la session était loin d’être pleine. Les gens ne sont pas intéressés par ce qui ne les concerne pas directement. Il faut bien souvent qu’un malheur leur tombe dessus pour qu’ils ouvrent les yeux. C’est triste, mais c’est malheureusement la réalité de notre mode de vie actuel.
      J’espère au moins que cette façon de faire, plus ludique, peut inviter certains à prendre conscience qu’une malaise cardiaque peut arriver à n’importe qui et à tout moment.

      J'aime

  2. Antios dit :

    Tout à fait d’accord avec toi. Ce que tu dis est le propre de l’humain. On ne se sent pas concerné tant que l’on est pas touché directement. Et je me met dans le même sac, car il y a sans doute des initiatives à prendre (et qui sont importantes) que je ne prends pas, alors qu’il suffit juste d’un peu de motivation. Après, malheureusement, je crois que la seule issue est l’obligation (on pourrait faire un parallèle avec le vote… bien que le parallèle est maladroit). Pour l’aspect payant de la formation, je pense qu’il serait possible d’encadrer la formation par des retraités qui ont de l’expérience dans le milieu ou encore, comme tu dis, par d’autres personnes expérimentées (les pompiers dans ton exemple) mais qui, bien sûr, doivent être volontaires.

    En tout cas, je te félicite pour avoir pris cette initiative, c’est bien 😉

    Aimé par 1 personne

    • bulledeleyna dit :

      Ouh, malheureux, tu veux t’attirer des ennuis avec la comparaison du vote ! ^^

      Tout dépend de la sensibilité de chacun, certains sont parfaitement capables de défendre des causes qui ne les touchent pas directement, et fort heureusement.

      Je ne suis pas d’accord avec l’aspect payant d’un service, que tu réduis au salaire d’un individu, ce qui n’est pas représentatif de toutes les dépenses (D’ailleurs, ma formation n’était pas gratuite parce que les pompiers étaient volontaires pour certains, c’était une initiative de la caserne locale). Mais je ne m’engagerai pas dans ce débat, car je sais que l’argent a souvent l’odeur de soufre.

      La solution, à mon sens, est l’éducation, non l’obligation. Obliger les gens de nos générations à un geste citoyen est impossible, ils se braquent tout simplement. On ne peut qu’espérer que les futures générations serons éduquées de manière à davantage penser aux autres, pour pouvoir mieux vivre eux-mêmes.

      Ah, les félicitations vont à notre médecin préféré. 😉

      J'aime

  3. Antios dit :

    Ah oui, bien évidemment !! Félicitations au médecin (enfin futur médecin ^^)

    Oui, bien sûr que certains sont capables de défendre des causes qui ne les touchent pas directement. Rien que dans l’humanitaire, dans l’aide aux personnes dans le besoin (restos du coeur etc…).

    Non, tu as raison. J’ai eu une vision trop réductrice de l’aspect payant et sans doute qu’il y a plein d’autres facteurs qui entrent en jeu. Pour organiser tout ça, il faut forcément avoir des moyens, mais la question est de savoir qui paye, le privé, le public, les deux. Enfin bon, à ce niveau je suis un peu un bleu et je dis sans doute n’importe quoi ^^

    J’envie ton optimisme pour l’éducation, mais malheureusement je ne suis pas aussi optimiste que toi. Alors bien sûr, il faut faire des efforts chacun de son côté, essayer de sensibiliser le plus de personnes possibles. Pour l’instant, et c’est un constat, nos sociétés (occidentales… ou alors plus précisément la société française) sont de plus en plus individualistes. Faute à une éducation qui n’est pas toujours bonne, faute à un contexte global et surtout économique et social qui ne joue pas en la faveur de la solidarité mais favorise plutôt l’entre-soi. Bon, bien sûr, c’est vrai sur certains points, mais faux sur d’autres. Mais, de mon point de vue, l’entre-soi augmente et on pense de moins en moins aux autres (même si il y a aussi pas mal d’exemples de solidarité aujourd’hui).

    Et oui j’aime bien m’attirer des ennuis 😀

    Aimé par 1 personne

  4. symphoniedescieux dit :

    Chouette initiative 🙂 J’ai fait deux fois la formation des gestes et soins d’urgences dans le cadre de ma formation, mais je dois admettre que les souvenirs commencent quelque peu à dater… Je pense que c’est le genre de formations qu’il faut refaire régulièrement. Et il en existe maintenant pour les soins d’urgence sur les animaux. C’est pas impossible que je me prenne un stage un jour^^

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s